Accéder au contenu principal

Articles

La Guinée nous appartient

La société civile s'implique dans la formation des animateurs communaux

La société civile sous l'impulsion du CNOSCG, organe faîtière des activités de développement durable a entamé la formation des animateurs communaux afin de les outiller dans la promotion de la nutrition en Guinée.
Ce projet intitulé ''𝐏𝐫𝐨𝐣𝐞𝐭 𝐝𝐞 𝐫𝐞𝐧𝐟𝐨𝐫𝐜𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞𝐬 𝐜𝐚𝐩𝐚𝐜𝐢𝐭é𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐬𝐨𝐜𝐢é𝐭é 𝐜𝐢𝐯𝐢𝐥𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐥𝐚 𝐩𝐫𝐨𝐦𝐨𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐧𝐮𝐭𝐫𝐢𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐞𝐧 𝐆𝐮𝐢𝐧é𝐞.'' a été lancé au siège du Conseil National ds Organisations de la Société civile guinéenne où plusieurs femmes et hommes ont été formés à cet effet.Après l'intérieur du pays, le CNOSCG compte mobiliser 1000 femmes à Conakry en faveur de la nutrition. Elles seront formées et sensibilisées sur: Les Actions essentielles en nutritionL'Allaitement maternel;L'Alimentation de complément de l’enfant;L'Alimentation de l’enfant malade;L'Hygiène des enfants.Bref sur les bonnes pratiques, et comment bien utiliser l'alimentation au profit de la…
Articles récents

QUI EST DOCTEUR DANSA KOUROUMA (BIOGRAPHIE)

Né le 09 février 1977 dans la préfecture de Faranah, Dr Dansa KOUROUMA fut élevé durant toute son enfance par ses parents. Après l’école primaire et le secondaire à Faranah, il quitte sa famille à l’âge de 17 ans pour ses études d'enseignement supérieur à l'Université Gamal Abdel Abdel Nasser de Conakry où il obtint successivement son DEUG (Diplôme d'Etude Universitaire Générale) en Biologie, son Doctorat d’Etat en Médecine et ensuite il se rend à Dakar pour son Diplôme de DES (Diplôme d’Etude Spécialisée) en Médecine Légale et Expertise A L’Université Cheick Anta DIOP de Dakar.

Dans ce domaine, il effectue plusieurs Stages et Formation en France (Bordeaux, Toulouse et Saint Etienne) sur l’Ethique Médicale, l’Autopsie du Cœur, la Rédaction Clinique Scientifique….). Et il s'est toujours engagé dans le bénévolat au sein de la société civile guinéenne pour la défense de l'intérêt général des citoyens. Docteur Dansa KOUROUMA a participé a plusieurs rencontres internatio…

Comment maintenir la paix en Guinée en cette période électorale?

Le président du CNOSCG a reçu ce mardi 08 septembre 2020, dans ses locaux, le Groupe d'Actions pour la Paix et l'Entente (GAPE), dirigé par l'ex Ministre de la décentralisation Monsieur Moussa SOLANO, pour un échange sur le renforcement de la culture de la paix et la non-violence en cette période électorale.


Le président Dr Dansa KOUROUMA déjà en avance sur le processus de paix en Guinée, rassure la disponibilité totale du CNOSCG à travailler avec toutes les filles et fils du pays qui se sentent concernés pour le maintien de la paix dans notre pays.Plusieurs points ont été à soulignés sur le ''comment maintenir la paix en Guinée en cette période électorale?''Nous y reviendrons pour plus de détails

La CEDEAO prend en compte les propositions de Dr Dansa KOUROUMA du CNOSCG

Dans une sortie récente pour le compte de l'observatoire Ouest africain pour la gouvernance démocratique, disponible sur sa page Facebook en date du 23 août 2020 sur la crise Malienne, le président du Conseil Nationnal Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG) s'est livré à un réquisitoire accablant contre la CEDEAO, dans ses mécanismes d'interventions au sein de quelques Etats membres. Après avoir procédé à une étude anatomique de la crise Malienne, Dr Dansa Kourouma braque  ses projecteurs sur les développements en cours au sein de quelques États membres - Guinée Bissau, Côte d'Ivoire,  Guinée Conakry -  pour en déduire une à  similitude situationnelle. Redoutant que le cas malien ne débouche sur des ondes de choc dans ces pays, il met en lumière les "incohérences et les légèretés " de l'institution sous régionale Ouest africaine avant de la mettre en garde contre les risques liés à tout défaut de crédibilité et de légitimité si elle ne revo…

Âgée de 107 ans, elle révèle le secret de sa longévité

Louise Signore, 107 ans, n’a jamais été mariée et c’est ça le secret de sa longévité. La centenaire estime que se marier n’apporte rien de plus à une personne. Née en 1912 dans le Bronx, Louise Signore a récemment soufflé sur ses bougies lors d’une fête organisée en son honneur, au Bartwow Community Center.
© Fournis par AfrikMag Âgée de 107 ans, elle révèle le secret de sa longévité
« Je crois que le secret de mes 107 ans, c’est que je ne me suis jamais mariée. Ma sœur me répète sans cesse qu’elle aurait préféré rester célibataire », a-t-elle confié à WBCS. Malgré son âge avancé, Louis Signore est en bonne santé et fait régulièrement des exercices. Elle mange sainement, marche sans aucune aide et ne prend pas de médicaments. Plusieurs recherches ont été menées sur les avantages de rester célibataire. Une étude a révélé que le stress conjugal peut être un précurseur de la dépression. L’insociabilité peut aussi vous aider à être plus créatif, car vous avez plus de temps pour être introsp…

N’zérékoré : les autorités révèlent la cause de la mort de l'artiste Agnès la star

Photo de Agnès La Stars
En attendant que les enquêtent se poursuivent sur l’origine de la mort subite de l’artiste Gobou Agnès Délamou, connue sous le nom d’Agnès la star, les autorités de N’zérékoré ont communiqué, enfin, sur le sujet. Selon le maire de cette ville qui s’est confié au correspondant local de Guineematin.com, la chanteuse est décédée par suite d’une « crise cardiaque provoquée par des substances ».
« L’hôpital régional a communiqué son rapport d’autopsie. Et dans son rapport, ils nous ont signifié que la demoiselle est morte par une crise cardiaque. Et la crise doit avoir été provoquée par plusieurs substances. Mais, c’est à partir des enquêtes de la police qu’on saura qu’est-ce qui a causé subitement la crise cardiaque », a annoncé le maire de la commune urbaine de N’zérékoré Moriba Albert Délamou.

L’autorité locale précise toutefois que l’hypothèse d’un meurtre, qui revient avec insistance au sein de l’opinion, n’est pas à écarter. « Jusque maintenant, certaines pis…

Pour limiter les accidents, Dalein demande à l’Etat de moderniser les infrastructures routières

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) déplore l’accident meurtrier  qui a causé la mort d’au moins sept personnes et des blessés dans la matinée du jeudi 20 juin sur la nationale Mamou-Kindia. Cellou Dalein Diallo invite l’Etat à rénover nos infrastructures routières pour limiter les drames.

Les accidents de la circulation, causant  plusieurs victimes, continuent d’endeuiller des familles dans notre pays. Le dernier cas en date a couté la vie à  au moins sept et des blessés dans une collusion de véhicules sur la N1 Mamou-Kindia.
Pour le chef de file de l’opposition, ‘’nos routes doivent nous faciliter la vie et non nous l’ôter. Toutes mes condoléances aux familles des morts de l’accident sur la RN1 Kindia-Mamou ainsi qu’un prompt rétablissement aux blessés’’.
Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée invite l’Etat à prendre des mesures idoines pour moderniser les routes afin d’éviter de graves accidents. ‘’Il est urgent de régu…